• Envoyer un mail à un ami
  • Imprimer la page

Témoignages de parents

Cette bibliographie est issue des différentes éditions du guide "Repères pour vous parents en deuil". Elle propose une liste de témoignages de parents et de fratrie sur la mort d'un enfant.

Sommaire

> Les livres sont classés par date de parution.
> Les titres suivis d'un * sont épuisés, mais ils peuvent être trouvés d'occasion ou empruntés dans certaines bibliothèques.

Si vous avez connaissance d'un titre qui n'est pas dans la liste, n'hésitez pas à nous le signaler via le formulaire de contact.

Témoignages de parents

  • Une journée particulière
    Anne-Dauphine JULLIAND, Les Arènes, 2013
    Ce livre est le récit d'une mère dont la fille atteinte d’une maladie génétique rare, est décédée à l'âge de trois ans. Elle raconte le quotidien de sa famille, pas tout à fait comme les autres, car sa deuxième fille est également malade. Le livre fait suite à « Deux petits pas sur le sable mouillé ».
  • La vie quand même : Survivre et renaître après la mort de son enfant
    Elisabeth et Eric de GENTIL-BAICHIS, édition Chronique Sociale, 2013
    Suite au suicide de leur fille Camille, âgée de 15 ans, un père et une mère ont voulu témoigner de leur parcours différent. Ce livre rend compte du cheminement intérieur fait par chacun des parents et par le couple pour re-vivre au quotidien et pour répondre aux besoins des autres enfants.
  • Même la nuit quand je dors
    Anne DODEMANT, éditions Albin Michel, 2013
    Un an et trois mois après le suicide de son fils, l'auteur entreprend de raconter la mort et le deuil. Temps sidéré de l'annonce et rites des funérailles, temps de l'absence, du manque et de la révolte, mais aussi combat quotidien pour redécouvrir et goûter la beauté de la vie.
  • Au fil de Nino
    Géraldine Marine, édition Elsevier, 2011
    Après des années de doute et d'espoir, une insémination permet finalement à Géraldine d'attendre un enfant. Elle goûte alors aux sensations inédites et au bonheur intense que la grossesse lui procure. Un beau jour d'été, le rêve se déchire d'un seul coup. Immobilisée sur un lit d'hôpital, Géraldine se jette à corps perdu dans une course contre le temps pour sauver Nino, l'enfant qui grandit en elle. Mais lorsque la mort cueille la vie qui vient d'éclore, c'est le sens même de l'existence qui s'évapore. Egarée et sans balises, Géraldine Marine entame alors un voyage essentiel.
  • Deux petits pas sur le sable mouillé
    Anne-Dauphine JULLIAND, éditions Les Arènes, 2011
    Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Alors l'auteur fait une promesse à sa fille : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour."
  • Ce lien qui ne meurt jamais
    Lytta Basset, éditions du Livre de poche, 2010
    En 2000, le fils de l'auteur, pasteur et théologienne protestante dont toute l'oeuvre est centrée sur la notion de malheur, se suicidait à l'âge de 28 ans. Pendant plusieurs mois, elle prit quotidiennement note des événements et des sentiments qui l'habitaient. Avec le recul, elle commente ses notes et tente de les interpréter à la lumière de la psychologie et des Evangiles.
  • Nos étoiles ont filé
    Anne-Marie REVOL, éditions Stock, 2010
    L'auteur a perdu ses deux petites filles dans un incendie. Durant l'année qui suit leur disparition, elle leur adresse une lettre par jour où elle leur décrit son quotidien. Un récit qui ne sombre jamais dans le pathos et un formidable témoignage sur la vie qui continue.
  • La perte d’un enfant
    Anne-Marie MALTERRE, éditions Bénévent, 2008
    Témoignage d’une mère, écrit comme un journal intime, sur la perte de son enfant, décédé à 20 ans suite à un accident de voiture.
  • Je m’appelle Marie
    Christian TETREAULT, éditions de l’Homme, 2007
    Journaliste québécois, l’auteur partage dans ce livre l’histoire de sa vie, de celle de sa fille Marie, décédée à deux ans d’une épiglottite foudroyante. Un roman écrit à deux « voix », celles de Marie et de son père, témoignage sur la perte de son enfant et du travail de deuil qui s’ensuit.
  • Tom est mort
    Marie DARRIEUSSECQ, Pol, 2007
    Ce roman raconte l’histoire d’une mère qui, dix ans après la mort de son enfant, essaie d’écrire l’histoire de son fils le plus précisément possible, pour empêcher l’oubli.
  • Vivre après la mort de son enfant. Des parents témoignent
    Josette GRIL et Stéphanie FUGAIN, Albin Michel, 2007.
    Témoignages de 15 parents. Préface de Stéphanie Fugain.
  • Apprivoiser l’absence, Adieu mon enfant
    Annick ERNOULT- DELCOURT, Éditions du Jubilée, 2004.
    60 familles et leurs enfants témoignent de ce qu’ils ont vécu après la mort de leur enfant ou frère et soeur. Un livre référent qui aide à comprendre ce qui se passe au cours d’un deuil et les différentes façons de le vivre, qui permet de ne plus se sentir seul dans cette souffrance et donne des pistes pour continuer de vivre.
  • Le cadeau d’Hannah *
    Maria HOUSDEN, Presses de la renaissance, 2004
    L’auteur témoigne des derniers mois de la vie de sa fille de 3 ans, Hannah. Atteinte d’un cancer, elle a affronté courageusement la maladie et la mort.
  • Un enfant pour l’éternité
    Isabelle de Mézerac, éditions du Rocher, 2004
    Récit bouleversant d'une mère qui va perdre son enfant à la naissance, qui le sait et qui décide pourtant de l'accompagner de tout son amour dans sa courte vie.
  • L’encre de ta mémoire : en hommage à Sébastien, ton fils
    Claire DEVEZE, éditions l’Harmattan, 2003
    Récit de la douleur d’une mère à la vue de son enfant mourant. C’est une histoire pour redonner les mots à ceux qui les ont perdus parce qu’ils se croyaient seuls et pensaient leur vécu indicible.
  • Le passage d’un ange ou le cœur de Lucas
    Francine VERVICK, éditions des Ecrivains, 2002
    Témoignage au jour le jour d’une mère ayant perdu son jeune fils de 10 mois. Le livre décrit sa vie et les opérations qu’il a subies. C’est à la fois un hommage à son enfant décédé et un moyen de faire le deuil de son fils.
  • Martin cet été *
    Bernard CHAMBAZ, Julliard, 2002.
    Le récit, par son père, de l’explosion intérieure personnelle et familiale provoquée par la mort de Martin dans un accident de voiture à l’étranger.
  • Congé maternité sans bébé
    Béatrice TRICHARD-GAUTIER, Association SPARADRAP, 2001.
    Un jeune couple apprend que l’enfant qu’ils attendent est mal formé. Après une longue période d’incertitude, ils sont confrontés à la décision d’une IMG (interruption médicale de grossesse) à sept mois et demi. La mère témoigne de cette épreuve, en faisant le récit de toutes les étapes par lesquelles ils sont passés, de l’annonce de la malformation jusqu’au deuil.
  • Adrien hors du silence *
    Claude COUDERC, Presses de la Renaissance, 2000.
    Un père dit sa souffrance de l’absence, un an après le décès de son enfant. Le chemin à parcourir nécessite du temps et de la patience.
  • L’enfant éternel
    Philippe FOREST, Gallimard / Folio, 1998.
    Le vécu d’un père et de sa femme pendant la maladie de sa fille Pauline atteinte d’un cancer, et l’accompagnement de sa mort.
  • L’enfant interrompu
    Chantal HAUSSAIRE-NIQUET, Flammarion, 1998.
    Une mère qui a subi une interruption médicale de grossesse raconte son parcours depuis l’annonce du diagnostic jusqu’au retour à la maison.
  • Le nageur dans la mer secrète
    William KOTZWINKLE et Jean-Paul GRATIAS, Actes Sud, 1998.
    Un homme et une femme se mettent en route pour la maternité. Si près d’eux, pourtant si lointain encore, dans la “mer secrète”, un petit nageur se débat pour venir à leur rencontre. Le moment tant attendu arrive, ils l’encouragent à les rejoindre. L’aventure de la naissance peut à chaque instant imposer à l’espoir un désaveu aussi tragique qu’inexorable.
  • Un ange est passé
    Christine SAGNIER, Micro-Climats, 1998.
    Une maman dit le bonheur d’avoir attendu un enfant huit mois et le malheur de le perdre. La solitude face à l’incompréhension des autres.
  • À l’aube du 8e jour… Capucine
    Dominique DAVOUS, L’Harmattan, 1997.
    Le chemin d’amour parcouru par la maman de Capucine, atteinte de leucémie, morte à la suite d’une erreur dans la prescription médicale. Par-delà la révolte et la colère.
  • Elle n’était pas d’ici
    Patrick POIVRE D’ARVOR, Albin Michel, 1996 (également disponible en livre de poche).
    Le témoignage d’un père après la mort de sa fille qui s’est suicidée.
  • La petite fille *
    Diane BARBARA, Bayard / Littérature, 1996.
    Une maman témoigne de son vécu après la mort de sa petite fille à la naissance.
  • Philippe
    Camille LAURENS, P.O.L., 1995.
    Après un accouchement difficile, une maman met au monde un bébé qui ne vit que deux heures.
  • La disparition *
    Geneviève JURGENSEN, Calman-Lévy, 1994.
    Le cri d’une mère quelques années après la mort de ses deux filles dans un accident de voiture.

Témoignages de fratrie

  • Des âmes vives
    François-Xavier PERTHUIS, éditions Gunthen, 2014
    Témoignage d'un jeune enfant marqué par le décès de sa petite sœur, comment naufragé dans sa solitude il sortira de ses années blanches, comment le refus de l'oubli et la présence de cette petite sœur au plus profond de lui, donneront tant d'élan à sa vie jalonnée de belles réussites et d'instants infiniment bouleversants. La sincérité de l'écriture témoigne de l'impact du deuil au sein de la fratrie, de la force de la foi, de la transformation possible de la vulnérabilité en un inépuisable amour de la vie, hommage aux êtres chers restés dans nos cœurs.
  • Olivier
    Jérome GARCIN, Gallimard, 2011
    L’auteur avait un frère jumeau, tué dans un accident de voiture à l'âge de six ans. Il remonte le fil de ses souvenirs en mettant en regard les grands textes littéraires et les écrits scientifiques consacrés à la gémellité.
    Il tente ainsi de retrouver ce frère perdu et d'exprimer le drame qui a déterminé toute sa vie.
  • Vivre sans toi… Témoigner après la mort d’un frère ou d’une sœur
    Coordonné par Angela TRIPONEL et Nathalie HAMZA, Chronique Sociale, 2010
    Recueil de témoignages et de poèmes de personnes de tous âges, qui ont perdu un membre de leur fratrie. Leurs témoignages sont présentés à l'état brut, rassemblés par thème et introduits par Danielle Colas-Idelman, psychothérapeute. Cet ensemble donne des repères et des ressources pour traverser cette épreuve.
  • Vivre et grandir sans toi : témoignages de frères et sœurs endeuillés
    Association Locomotive, Glénat, 2003
    Ce livre retrace les travaux menés lors d’un week-end par des enfants endeuillés et des adultes – psychothérapeutes, art-thérapeute, musicien – en vue de faciliter l’expression et la communication sur leur deuil.
  • La petite dernière
    Myriam COHEN-WELGRYN, Arléa / Premier mille, 1998.
    Un livre qui permet de comprendre l’importance d’informer les enfants sur la mort lorsqu’elle touche un de leur frère ou sœur.