• Envoyer un mail à un ami
  • Imprimer la page

Comprendre l'ordonnance et la notice des médicaments

Posologie, dosage, contre-indications, effets indésirables… Pour bien utiliser un médicament, il est nécessaire de comprendre de nombreuses informations. Elles sont indiquées sur l’ordonnance du médecin, sur la boîte ou la notice du médicament et parfois écrites à la main par le pharmacien sur la boîte pour vous aider. Voici quelques éléments à retenir.

L’ordonnance du médecin

Elle doit en principe préciser :

  • le nom, le poids et la date de naissance de votre enfant – c’est obligatoire, car la dose de médicament à donner est fonction de l’âge et du poids ;
  • le nom du médicament. Normalement, le médecin doit noter la DCI (Dénomination Commune Internationale) du principe actif (la molécule active pour lutter contre la maladie), mais malheureusement, c’est encore souvent le nom commercial qui est utilisé ;
    > Pour en savoir plus, voir l'article de Que Choisir
  • sa forme : sirop, comprimés…
  • son dosage : en milligrammes, en pourcentage...
    > Pour en savoir plus, voir la page du dossier « Qu’est-ce qu’un médicament »

Le médecin indique aussi la posologie, c'est-à-dire comment donner le médicament à votre enfant :

  • le nombre de prises dans la journée (3 fois par jour ; matin, midi et soir…) ;
  • la quantité par prise (1 cuillerée, 1 comprimé, dose/kg…) ;
  • la durée du traitement (pendant 5 jours…) ;
  • la façon de prendre le médicament (à jeun, pendant ou hors des repas…).

N'hésitez pas à relire l'ordonnance avant de partir de chez le médecin : il importe que vous puissiez relire et comprendre sans difficultés tous ces éléments.

Dans certains cas particuliers, il est possible que votre médecin fasse une prescription différente des mentions présentes sur la notice d’utilisation. Il vous explique alors pourquoi. En cas de doute, n’hésitez pas à le contacter pour vérifier.

Le rôle du pharmacien

Le pharmacien vous rappelle comment donner le médicament à votre enfant (à quels moments, en quelle quantité et de quelle manière), ainsi que sur le meilleur moment pour prendre le médicament selon les contraintes familiales. Il doit s'assurer que la prescription et la posologie sont adaptées à votre enfant. En cas de doute, il appelle votre médecin.

Vous pouvez lui demander conseil si vous pensez que votre enfant peut avoir des difficultés à prendre son médicament sous la forme prescrite (difficulté à avaler un comprimé, sirop au goût particulier…).

Quand le pharmacien vous donne un médicament générique à la place du médicament original, il écrit sur la boîte le nom noté sur l’ordonnance pour que vous puissiez faire le lien et reconnaître de quel médicament il s’agit.

Il peut aussi vous aider à déterminer si votre enfant subit un effet indésirable ou une interaction en se basant sur les symptômes.

Les mentions sur la boîte du médicament

Vous y trouvez des informations utiles, surtout s’il s’agit d’un médicament acheté sans ordonnance :

  • le nom commercial du médicament, suivi de la DCI de son principe actif ;
  • le dosage du principe actif (en mg, en pourcentage…) ;
  • la forme et le mode d’administration (ex : solution buvable, comprimé sécable…) ;
  • éventuellement des précisions sur la façon dont le principe actif est libéré dans le corps, par exemple :
    - LP = Libération prolongée, c’est-à-dire que le médicament est actif longtemps qu'une forme standard,
    - LM = libération modifiée (ou différée), si le principe actif est libéré à un moment ou un lieu différent par rapport à une forme conventionnelle, par exemple dans l’intestin au lieu de l’estomac.

Le nom du médicament et son dosage doivent également être notés en braille sur la boîte du médicament.

Attention :
sans ordonnance ou informations ajoutées sur la boîte par le pharmacien, il sera nécessaire de se reporter à la notice d’utilisation pour savoir exactement comment donner le médicament à votre enfant. Il est donc important de la conserver pour pouvoir la consulter si besoin :
  • soit dans la boîte avec le médicament ;
  • soit pour des raisons pratiques, dans une boîte dédiée qui rassemble toutes les notices.

> La notice d'utilisation de chaque médicament est également consultable sur Internet

La notice d’utilisation du médicament

Avec ou sans ordonnance, il est toujours utile de lire la notice. Cela peut sembler fastidieux mais elle est aujourd’hui plus simple à consulter et il est vraiment conseillé de le faire car elle apporte beaucoup d'informations importantes sur le bon usage du médicament. Une notice de médicament comporte les 6 rubriques suivantes :

1- Qu’est-ce que ce médicament ?

Cette rubrique donne la Dénomination Commune Internationale (DCI), c'est à dire le nom du principe actif, et précise les indications du médicament : pour quel(s) traitement(s) il est recommandé et à qui il est destiné (enfants de plus de 2 ans, de 15 ans, adultes…).

2- Quelles sont les informations à connaître avant de le prendre ?

Cette rubrique est importante car elle explique :

  • dans quels cas il ne faut jamais prendre le médicament (allergies, problèmes de santé, prise d'autres médicaments…) ;
  • les situations où il faut demander l’avis de son médecin ;
  • les associations à éviter avec d’autres médicaments, certains aliments ou
    boissons ;
  • les précautions à prendre dans certaines situations.

3- Comment prendre ce médicament ?

Cette rubrique précise :

  • la posologie : la quantité de médicament à prendre selon l’âge et le poids de votre enfant et à quelle fréquence ;
  • le mode et la voie d’administration : de quelle manière prendre le médicament (avaler avec un verre d’eau, faire fondre sous la langue…) ;
  • le mode d’emploi et de reconstitution : si le médicament n’est pas prêt à l’emploi ou s’il nécessite une manipulation particulière (ajout d’eau, mélange à faire…) ;
  • la durée du traitement et ce qu’il faut faire si on a pris trop de médicament ou si on a oublié de le prendre.

4- Quels sont les effets indésirables éventuels ?

La notice liste tous les effets qui sont connus, en précisant s’ils sont plutôt fréquents, rares, exceptionnels… La consulter peut être utile pour savoir à quoi s'attendre et reconnaître des effets indésirables s'ils surviennent. Cette liste est souvent longue et peut vous inquiéter, voire vous inciter à ne pas poursuivre le traitement. Néanmoins, votre médecin a prescrit le médicament à votre enfant car il pense que les bénéfices attendus sont plus importants que les désagréments causés par de potentiels effets indésirables.

Si vous constatez un effet indésirable, informez-en immédiatement votre médecin. Depuis 2013, vous pouvez aussi signaler vous-même directement tout effet indésirable à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). N’hésitez pas : en effet, si les signalements sont nombreux pour un médicament, cela peut permettre de modifier son Autorisation de mise sur le marché (AMM), voire la remettre en cause et être utile à tous.

> Lien vers le portail de signalement des effets indésirables

5- Comment conserver ce médicament ?

Il est utile de consulter cette rubrique, car certains médicaments se conservent au réfrigérateur, ou à l'abri de la lumière par exemple.

Cela permet également de connaître la durée de conservation d’un médicament une fois son emballage ouvert. Par exemple, lorsqu’ils sont entamés, le contenu des flacons de sirop, des collyres ou des tubes de pommade se conserve moins longtemps que la date de péremption indiquée sur la boîte.

6 – Informations supplémentaires

Cette rubrique liste tous les « ingrédients » du médicament :

  • la DCI du principe actif et son dosage ;
  • les excipients (tous les autres composants qui donnent au médicament sa forme, sa couleur, son goût, la manière dont il va être absorbé par le corps…).

Elle donne aussi le nom du laboratoire pharmaceutique qui commercialise le médicament ainsi que l’usine qui le fabrique et sa localisation.