SPARADRAP facilite le parcours opératoire de l’enfant

14 janvier 2021
Parutions

L’association SPARADRAP vient d’actualiser sa collection de documents sur le parcours opératoire à destination des familles et des professionnels. Ces nouvelles versions ont vu le jour grâce au soutien de la Fondation d’entreprise B. Braun.

 

Dr. Véronique Lesage en consultation d'anesthésie

 

Quelque soit l'intervention chirurgicale, être endormi et opéré représente toujours pour un enfant et sa famille un événement qui sort de l’ordinaire. L’enfant va quitter le cadre sécurisant de la maison et de ses habitudes, vivre des séparations, se confronter avec l’inconnu, parfois avec la douleur…Chaque année : 1 million d'enfants opérés / 50 à 75% vont décelopper une anxiété préopératoire / 106 000 guides sur l'anesthésie diffusés

Pour que l’ensemble du parcours opératoire se passe au mieux, il est fondamental que l’enfant et sa famille soient informés à l’avance des différentes étapes, pour les comprendre et s’y préparer. Il faut également que l‘enfant puisse bénéficier de la présence d’un proche auprès de lui et que sa douleur soit bien soulagée.  De très nombreuses familles sont concernées puisqu‘au moins 1 million d’enfants sont anesthésiés chaque année !

C’est pourquoi, depuis plus de 20 ans, l’association SPARADRAP crée et diffuse des documents d’information illustrés pour faciliter le parcours opératoire de l’enfant et aider les professionnels à bien les accompagner. Aujourd’hui, ces documents, entièrement mis à jour, sont disponibles librement et gratuitement en version numérique. Le guide est  également disponible en version papier, pour permettre à l’enfant de mieux se l’approprier.

 

Un guide pour anticiper l’ensemble du parcours opératoire

Guide "je vais me faire opérer. Alors on va t'endromir"Le guide pour les enfants "Je vais me faire opérer, alors on va t’endormir" décrit tout le parcours, depuis l'annonce de l'opération par le chirurgien, en passant par toutes les étapes de l’anesthésie, jusqu'au réveil de l'enfant et son retour dans sa chambre d'hospitalisation. Créé en 1996 et déjà diffusé à plus de 2 millions d’exemplaires, ce guide a fait ses preuves. Ses effets positifs sur la diminution de l’anxiété préopératoire des enfants entre 6 et 17 ans ont fait l’objet de publications scientifiques .

 

Des fiches pour bien comprendre les consignes pré-opératoires

Fiches : "Les consignes à respecter" et "Ce qu’il faut apporter à l’hôpital"Les deux fiches : "Les consignes à respecter" et "Ce qu’il faut apporter à l’hôpital" aident les familles à comprendre et à suivre les nombreuses consignes pré-opératoires transmises lorsque l’opération d’un enfant est programmée. Les textes sont simples, largement illustrés avec des pictogrammes clairs. Les fiches ont été traduites en 7 langues , et adaptées en vidéo animée.

> Ces fiches existent aussi en version vidéo : "Les consignes à respecter" / "Ce qu’il faut apporter à l’hôpital"


Un questionnaire pour favoriser la rencontre avec l’enfant

Questionnaire "Bien te connaître pour bien t’endormir" Le questionnaire "Bien te connaître pour bien t’endormir" permet de recueillir des informations sur la vie quotidienne de l’enfant et ses centres d’intérêt pour faciliter la relation avec lui et créer le plus rapidement possible un contact personnalisé et chaleureux au bloc opératoire. Il est très précieux pour les équipes médicales, de plus en plus nombreuses, qui utilisent la distraction ou l’hypnoanalgésie.

 

Des ressources gratuites en ligne sur www.sparadrap.org

www.sparadrap.org ordinateur, tablette et smartphonePour les parents : des dossiers de conseils pratiques sur "L’opération – l’hospitalisation"
Pour les enfants : un "Dico de la santé" explique aux enfants plus de 200 mots, dont plus d’une trentaine concernent le parcours opératoire;
Pour les professionnels : des conseils et retours d’expérience aident les professionnels à adopter des pratiques plus respectueuses des besoins de l’enfant.

 

 

 

 

Dr Lesage"Dans ma pratique d’anesthésiste en pédiatrie, l’information lors la consultation de pré-anesthésie est fondamentale. Elle permet d’expliquer à l’enfant et à ses parents tout le parcours le jour de l’intervention. Il est démontré que les explications avec des illustrations, sont ce qu’il y a de mieux. Un enfant non informé, non préparé, est toujours craintif, anxieux et va vivre l’expérience de manière négative. Il en gardera un mauvais souvenir, et ses parents aussi. L’inverse est bénéfique pour tout le parcours de soin de l’enfant."
Dr Lesage, médecin anesthésiste réanimateur, CHU de Tours

 

Agathe Agbo"En anesthésie, les enfants sont parfois endormis sous la contrainte, parce qu'il y a des moments où ils ne veulent pas se laisser faire. Le fait d'avoir mis en place une consultation d’anesthésie et d'utiliser les outils de SPARADRAP font qu'on explique à l'enfant avant l'opération ce qui va se passer. Du coup le jour de l'opération il y a moins de crainte et comme il y a moins de crainte, il coopère."
Agathe Agbo, infirmière anesthésiste

 

La maman de Clotilde"Le livre SPARADRAP a énormément rassuré Clotilde, parce que tout s’est passé comme dans le livre. […] Elle est partie en courant pour aller se faire opérer ! Merci vraiment !"
La maman de Clotilde

 

 

 

Robin"Grâce au site de SPARADRAP, j'ai pu très bien me préparer à mon opération. Ma maman m'a montré comment ça allait se passer, surtout l'anesthésie et ça m'a beaucoup rassuré. Tout s'est passé comme sur le site, merci Sparadrap !"
Robin, 5 ans

 

 

 

Logos SPARADRAP et fondation B.Braun