Les familles

La maman d'Elise

 

 

Isabelle est la maman d'Élise, atteinte d'une leucémie. Elle explique combien les documents d'information de l'association SPARADRAP qui lui ont été remis aux urgences lui ont permis de compléter les explications orales des soignants et de mieux comprendre les soins faits à sa fille. Ces supports lui ont aussi permis d'informer le grand frère d'Élise.

 

 

C'est un beau projet que porte SPARADRAP.

Delphine, amman de MargotEn plus des mots justes à utiliser pour leurs enfants, les documents et le site SPARADRAP permettent aussi aux parents d'être acteurs dans la chaîne de soin.Le jeu, les images, les histoires : c'est tout ce qui aide un enfant à comprendre et avoir moins peur.

Lorsque ma fille Margot a été opérée de ses oreilles à l’âge de 4 ans, j'ai immédiatement pensé à vos livrets et aux jeux de la grenouille dans l’espace destiné aux enfants sur votre site Internet.Les jours qui ont précédés la pose des diabolos nous avons lu et joué ensemble. Je sais combien le ressenti d'un enfant pour le milieu médical les "conditionne" pour plus tard.
Même si j’ai une bonne connaissance des opérations par mon métier, les supports SPARADRAP m'ont aidé à trouver les mots justes pour ma fille, et à me rassurer moi-même dans mon rôle de maman.

Delphine, Maman de Margot et manipulatrice en imagerie médicale.

 

 

La maman de Géraldine

Marielle est la maman de Géraldine, qui souffre d'un handicap important et qui a eu de graves problèmes de santé. Géraldine a subi différentes opérations entre 1998 et 2013. Marielle décrit l'évolution de la prise en charge de la douleur et de la place des parents et explique comment l'association SPARADRAP l'a aidée.

 

 

 

La maman de Martin

Marion est la maman de Martin, un petit garçon épileptique qui a subi des soins invasifs douloureux à répétition. Elle témoigne du manque de prise en charge de la douleur et du besoin d'écoute et d'explications de la part des parents. Elle raconte le soutien qu'elle a trouvé dans les actions et les documents de l'association SPARADRAP.

 

 

Agnès, maman

Agnès est la maman de deux petits garçons. Elle témoigne d'une expérience récente dans un service d'urgences suite à la brûlure de l'un de ses fils. Elle regrette d'avoir été très peu informée. Elle raconte aussi ce que lui apportent les informations et les témoignages d'autres parents sur le site de l'association SPARADRAP.

 

 

Sophie, maman

Sophie est la maman d'Antoine, opéré à l'âge de 3 ans d'une pathologie cardiaque lourde. Elle nous raconte comment ils ont tout deux vécu une séparation douloureuse lors des soins. Elle pointe l'importance de bien informer les enfants, et les bienfaits de la présence des parents à leurs côtés lors d'une hospitalisation.

 

 

Michel Cymes, papa de trois enfants

Michel Cymes, parrain de l'association SPARADRAP, a été confronté en tant que papa à des situations de soins pour ses enfants et n'a pas bénéficié à l'époque d'outils d'information pour le rassurer.